graphisme-culture-pop

Le Festival International du Film d’Animation d’Annecy

Après son annulation en 2020,  le festival international du film d’animation d’Annecy revient pour sa 45ème édition qui se déroulera du 14 au 19 juin 2021 dans la ville d’Annecy en Haute-Savoie. Pour l’occasion, notre agence audiovisuelle revient sur les moments clés de ce rassemblement emblématique.

L’histoire du festival d’Annecy

À la fin des années 50, trois savoyards du nom de Pierre Barbin, André Martin et Michel Boschet ont créé les Journées Internationales du Cinéma d’Animation à Annecy. Suite à la première édition du JICA en marge du festival de Cannes, Henry Moret et Georges Gondran s’associent eux aussi au projet.

En 1960, la Venise des Alpes reçoit pour la 3ème fois les JICA. L’engouement est tel que l’événement se profilera comme une compétition internationale et sera fixé tous les deux ans. Il deviendra même un rendez-vous annuel à partir de 1997. Le festival du cinéma d’animation est depuis lors connu à l’international en tant que l’un des leaders dans son domaine.

Il accueille chaque année un public international et propose en moyenne plus de 3000 films en compétition. Il représente également plus de 12 000 accréditations distribuées en 2019.

Parmi les 3000 films diffusés, différentes techniques sont représentées : dessin animé, pâte à modeler, papier découpé, stop motion, 3D…

De nombreux studios français et certaines sociétés de production audiovisuelles y sont présents. On y attend notamment quelques grands noms de la vidéo tels que TeamTo (Paris), Ankama (Roubaix), Folimage (Valence), 2 minutes (Paris) ou encore Ubisoft (Montreuil).

Le programme du festival d’animation

La manifestation se déroule sur une semaine et propose de nombreuses activités :

  • Des expositions,
  • Des conférences master class,
  • La diffusion d’avant-premières mondiales,
  • Quelques rétrospectives,
  • Des hommages,
  • De nombreuses dédicaces,
  • Des rencontres autour des films.

Le festival d’Annecy a également la spécificité d’organiser chaque soir la projection de films en plein air sur le Pâquier.

Si vous êtes professionnel du film d’animation, le Marché International du Film d’Animation d’Annecy (MIFA) est fait pour vous ! Cet espace rassemble plus de 800 sociétés internationales, exposantes chaque année. Il permet de développer son réseau dans le secteur du film d’animation, d’aider les étudiants ou les jeunes artistes à se faire connaître, ainsi qu’à trouver un emploi.

Quelques propositions de conférences et d’expositions

Pour cette nouvelle édition qui s’annonce exclusive, certains événements ont retenu notre attention.

Dans la catégorie exposition, Michel Ocelot affirme sa place en tant qu’artificier de l’imaginaire. L’univers fantasmagorique du créateur de Kirikou nous donne à réfléchir. En effet, il interroge sur la manière dont le thème de l’enfance peut toucher tout type de public notamment au travers du langage, des contes et du médium de l’animation.

Autre activité, Félicie HAYMOZ, Deb COOK, Emron GROVER et Neysa BOVE tiendront la conférence « Sapés et animés comme jamais ». Ils présentent un historique des premières robes de princesses Disney, des talents de couturière d’Edna Mode des Indestructibles, du vêtement filmé, de son évolution au travers des époques et des techniques d’animation utilisées.

Pour les films qui ont attisé notre curiosité :

  • Boxballet, réalisé par Anton Dyakov et coproduit par Melnitsa ANIMATION STUDIO, Alexander BOYARSKY, CTB FILM COMPANY et Serguey SELYANOV. Ce court-métrage Russe évoque la rencontre entre la délicate ballerine Olya et le boxeur bourru Evgeny. Au-delà d’une très belle animation typée de l’Est, ce croisement improbable mêlant passion et sport ne nous a pas laissé indifférents. 
  • Easter Eggs, réalisé par Nicolas KEPPENS et avec une coproduction d’ANIMAL TANK, Brecht VAN ELSLANDE, KA-CHING CARTOONS, Joost VAN BOSCH, MIYU PRODUCTIONS, Emmanuel-Alain RAYNAL et Pierre BAUSSAROB. Ce court-métrage franco-belge néerlandais raconte l’histoire de Jason et Kévin voyant s’échapper deux oiseaux exotiques d’une cage. Ils y voient alors l’opportunité de monter un business en les attrapant. Le style cartoon aux aplats de couleurs dénote avec le drame adulte qui règne dans ce film, ce qui le rend plutôt intrigant.

Vous l’aurez compris, le Festival du film d’animation d’Annecy c’est LE rendez-vous annuel pour les professionnels de l’image et les passionnés d’animation.

Cet article vous a été proposé par KabochArts, agence de production audiovisuelle

Partager cet article